• FONTE DE LA CIRE

    Les bâtisses de cire perdent de leur qualité au fil des ans ; chaque naissance laisse un cocon dans la cellule et petit à petitit celle-ci- s'amoindrit; de plus l'apiculteur cherche à favoriser les cellules d'ouvrières et à limiter celles de mâles. L'hygiène apporté par des rayons neufs est aussi un important facteur. Le recyclage de la cire passe par sa fonte soit à l'aide d'une simple lessiveuse et d'eau bouillante ; soit avec une chaudière à cire à vapeur soit avec un cérificateur solaire. Ce dernier est surtout employé pour fondre les opercules aprés récolte ou les rayons sauvages n'ayant pas reçu de couvain.Il n'est pas nécessaire de laver les opercules; le miel se sépare de la cire , on le récupère pour faire du sirop à donner aux essaims ou ruches  dans le besoin. Une fois fondue la cire doit refroidir  très lentement (isoler avec journaux ou tissus) afin d'éviter les crevasses et aussi pour que les impuretés tombent au fond du récipient et forme un "pied" que l'on gratte par la suite..une refonte donne alors un produit parfait. Le démoulage est facilité si le moule a été enduit d'eau savonneuse.On voit sur la photo ci-dessous 3 cadres dont la cire fond; les fils verticaux ne sont pas distendus; on peut reposer la cire à la suite . La température monte facilement à 80° ce qui est certainement un + sanitaire.

    FOUR SOLAIRE

    OPERCULES

    CHAUDIERE

    CHAUDIERE

     

     

    « ESSAIM NATURELTRAITEMENTS »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :