• AU JOUR LE JOUR ...

    20 Mars 2013 : Visite au rucher de plaine pour vérifier les populations très succinctement ; il fait 8° !

    A Noel j'avais posé un pain de 1 kg de candi sur chaque colonie ; ce jour je vois que tout a été consommé et les abeilles sont "au plafond" (trou nourrisseur) J'en pose un autre. Le premier pain a donc été consommé en 2 mois ; il faut s'attendre à une augmentation de la vitesse de prise maintenant .

    Sur 22 ruches hivernées toutes sont vivantes ...mais l'hiver n'est pas fini .J'ai recours au candi car en ruche divisible les provisions ne sont pas énormes; la couronne de miel située au-dessus du nid à couvain est vite consommée même si du miel se trouve à l'étage inférieur. Ceci n'est pas un défaut au demeurant ; il suffit d'être un peu vigilant .

    Il me reste à aller guetter le rucher de montagne pour lequel j'ai toujours plus de craintes ....parfois à tort !

    A+++

    : Eh bien mes craintes étaient fondées ...... ! 75% de pertes .... ! Pas catastrophé outres mesures ... simplement attristé que la Nature ne m'aide pas plus ! D'un ou de plusieurs échecs il faut en tirer des leçons .Cependant ma religion est faite en ce qui concerne l'implantation de ce rucher en moyenne montagne qui ne se déclare propice à l'apiculture que de Juin à Août ! En effet le Printemps fait souvent défaut et l'hiver souvent précoce . Bien qu'une bonne récolte soit assez régulière le manque de fleurs à pollen entraîne une baisse voir un arrêt précoce de la ponte des reines . Qu'elles soient jeunes et de n'importe qu'elle race (buckfast; slovènes, noires ) les reines ne maintiennent pas leur ponte et la population des ouvrières arrive non rajeunie à l'entrée de l'hiver.Une dépopulation massive arrive vers Janvier et le manque de chaleur inhérent empêche toute reprise de ponte.Après la dernière récolte au 15 Août un nourrissage n'arrive pas à relancer la ponte par manque de pollen.

    25 Mars 2014 

    Les années se suivent et ne se ressemblent pas ! Il faut donc continuellement s'adapter en fonction de la météo. Ainsi l'hiver 2013 a été doux dans son ensemble ce qui a permis des "vols de propreté" et une reprise de ponte précoce . Peu de mortalités donc; que ce soit en plaine ou en montagne . Il y en a toujours cependant de l'ordre de 1 à 2% dues principalement à la disparition de la reine pour une cause indéterminée car ce phénomène concerne également et parfois  les jeunes reines. Le Printemps en avance a permis des rentrées de pollen pendant une quinzaine de jours suivi actuellement d'un net refroidissement qui n'autorise pas les sorties.Il faut donc être vigilant et après avoir nettoyé les plateaux (sans visite du couvain) je me contente de donner sirop ou candi; parfois les deux.L'eau est bien nécessaire pour le couvain et sa recherche à l'extérieur cause bien des pertes parmi les pourvoyeuses à cause du froid ; le sirop apporte donc cette humidité utile. Dès que la température sera à 18/20° je commencerai à visiter rapidement les nids afin de juger de la qualité du couvain et organiser les cadres en éliminant les défectueux pour offrir à la reine un beau champ de ponte .Par la suite , suivant les développements et toujours la météo , j'inverserai les deux éléments, celui du bas venant en haut, pour élargir encore cet espace à l'aide de cadres bâtis et gaufrés.

     11/07/2014 Accaparé par un gros souci  familial je n'ai pu oeuvrer au rucher comme il aurait fallu le faire .... La météo n'a pas été des plus favorables en Lorraine et sans elle il n'y a pas grandchose à espérer ...Cependant les essaims artificiels se sont bien conduits et les fécondations réussies ....Ce n'est déjà pas si mal ! Encore un mois où je peux espérer une miellée en moyenne montagne ....en plaine la sécheresse sévit et je nourris les essaims pour étoffer les populations .

    30/07/2014: météo capricieuse ............ !

    01/09/2014 Les jeux sont faits ! Météo désastreuse ....maigre récolte en montagne ....( de l'ordre de 10 k° !) Pendant des semaines il n'y a pu eu de sorties ....donc pas de rentrées de pollen ; arrêt de la ponte .... ruches dépeuplées... Gros souci pour l'hivernage par manque de population ....Ce jour le soleil apparaît enfin et la bruyère est fleurie ...cela va-t-il relancer la ponte .... ? Je croise les doigts et vais faire des réunions avec un nourrissement à la clé ! Dur dur l'apiculture !

     

     

     

     

     

     

     

    « SORTIES Supplémentaires METEO : 2 moments clés disparus ? »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :